Eaux-fortes

J'aime la gravure à l'eau forte pour tout le métier qu'elle représente : la préparation très soignée de la plaque de cuivre, le geste du tracé, avec une profondeur du trait plus ou moins affirmée, le choix des étapes dans le bain d'acide, la préparation du papier pour l'impression, l'encrage délicat de la plaque et enfin la découverte de la gravure finale après le passage de la presse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les commentaires sont fermés.